Journal Horoya

Simandou Sud: Chinalco rachète les actions de Rio Tinto (officiel)

Le projet d’exploitation minière du corridor Simandou Sud, récemment, abandonné par le géant australien, Rio Tinto, connaît une nouvelle avancée. Selon le gouvernement guinéen, un accord sur les conditions du transfert de la totalité vient d’être obtenu. Désormais, le projet Simandou Sud sera piloté par la chinoise Chinalco. Communiqué du ministère guinéen des Mines et de la Géologie.

Pékin, le 28 Octobre 2016 – Sous l’égide du Gouvernement Guinéen, Rio Tinto et Chinalco sont parvenus, à la suite de plusieurs mois de négociations, à un accord sur les conditions du transfert de la totalité des parts de Rio Tinto à Chinalco dans Simfer Jersey, la co-entreprise possédant 80,75% des actions de Simfer S.A (la société détentrice des droits du Projet Simandou Sud).

Le protocole d’accord signé ouvre la voie à la prise de contrôle du projet par Chinalco qui sera parachevée après la finalisation d’un accord détaillé dans les prochains mois. Les parties ont convenu du remboursement des coûts historiques engagés par Rio Tinto, réduits de 25%, après l’entrée en production du projet.

 Cet accord résulte de la ferme volonté du Chef de l’Etat de faire avancer le projet Simandou Sud dont l’étude de faisabilité a récemment conclu à la profitabilité du projet. Le Président de la République met à profit sa visite en cours en Chine pour exhorter les parties Chinoises à s’employer, avec l’appui de la Guinée, à relever le défi du financement du projet.

 Au cours de la cérémonie de signature, le Ministre des Mines et de la Géologie, M. Abdoulaye MAGASSOUBA, s’est réjoui « d’un pas dans la bonne direction pour la relance du projet ». Il a aussi « encouragé toutes les parties a continuer à travailler d’arrache-pied pour finaliser l’accord de cession », avant d’annoncer « la volonté de mise en place immédiate d’un groupe de travail conjoint avec Chinalco pour établir une feuille de route pour les actions à entreprendre pour la relance du projet. ». « Ceci est un évènement très positif pour le projet, mais nous avons encore de long mois de travail et d’importants défis à relever pour la relance effective du projet », a-t-il conclu.

Le Ministère des Mines et de la Géologie

Journalhoroya.info

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*