Journal Horoya

Réchauffement climatique : le RENASCEDD plaide pour le respect des engagements pris par la Guinée

En prélude à la tenue de la conférence des partis (COP) 23 à Born en Allemagne, le Reseau National de la Société Civile pour l’Environnement et le Développement Durable (RENASCEDD) organise, du 10 au 12 octobre à Conakry, la conférence des jeunes sur le climat (COY13-Locale Guinée). Objectif, plaider pour le respect strict des engagements pris lors de la COP21 ténue à Paris en 2015.

A la faveur d’un point de presse tenu ce samedi 9 septembre à Koloma dans la commune de Ratoma, le coordinateur du RENASCEDD, indique que la COY13 a pour thème « la jeunesse africaine face aux enjeux des changements climatiques ».

Sekou Amadou Diakité souligne que la mobilisation des populations locales, la création des comités locaux sur le changement climatique, l’implication des partenaires techniques et financiers (PTF), l’implication de l’Etat à travers les départements de l’Environnement, de l’Agriculture, de la Pêche, des mines etc. constituent des facteurs essentiels pour atteindre les objectifs fixés lors de la COP 21 à savoir la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la protection de l’environnement mondial.

Selon Karamo Diaby, président du comité local COY13 Guinée, son réseau compte organiser quatre ateliers de 25 personnes chacun, à Boké, Labé, Kankan et N’Zérékoré. Il s’agit, selon lui, d’obtenir des ONG et Associations locales évoluant dans le même domaine, un diagnostic et des propositions communautaires sur les enjeux climatiques dans ces régions.

La finalité de toutes ses démarches, déclare-t-il, vise à amener l’Etat guinéen à respecter les engagements de la COP 21 sur la protection de l’environnement. Pour atteindre cet objectif, la COY13 souhaite une forte implication de la presse.

A souligner que cette démarche est soutenue par les PTF ainsi que la société civile. Il s’agit notamment de l’Ambassade d’Allemagne, le conseil régional des organisations de la société civile de Conakry ainsi que la trentaine d’ONG et Associations que compte la RENASCEDD.

 Alhassane Barry

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*