Journal Horoya

OMVG : Le haut Commissaire a récemment pris fonction (voir l’intégralité de son discours)

A peine désigné haut commissaire de l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Gambie (OMVG), le compatriote, El Hadj Lansana Fofana, ancien directeur général de Kaléta a pris fonction le mercredi, 6 avril dernier à Dakar (Sénégal).

Est-il besoin de rappeler que la désignation de cet ingénieur hydro technicien rompu et pétri d’expériences faisait suite aux résolutions 4 et 5 et à la décision 3 de la 1ère session extraordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’OMVG tenue à Addis-Abeba en Ethiopie, le 29 janvier 2016.

En prenant les reines du secrétariat exécutif de cette Organisation sous-régionale ouest-africaine, le Guinéen Lansana Fofana succède ainsi au Bissau-Guinéen, M. Justino Vieira Nino admis à faire valoir ses droits à la retraite après vingt cinq années de service au sein de ladite Organisation.

La cérémonie solennelle d’entrée en fonction aura enregistré la présence d’éminentes personnalités de l’OMVG notamment le président du conseil des Ministres, les ministres de tutelle, les partenaires techniciens et financiers, le secrétaire général, le haut commissaire de l’OMVS (Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal), les coordonnateurs des cellules nationales, les directeurs et experts de l’Organisation.

Conscient des défis qui l’attendent, le haut commissaire entrant a mesuré dans toute sa plénitude, la lourde responsabilité qui est désormais la sienne au sein d’une organisation regroupant la Guinée, la Guinée Bissau, la Gambie et le Sénégal. Raison pour laquelle d’ailleurs El Hadj Lansana Fofana a saisi humblement l’occasion pour remercier du fonds du cœur les Chefs d’Etat et de gouvernement des pays concernés, singulièrement le Président Yaya Jameh Babili Mansa de Gambie, président de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’OMVG et le Pr. Alpha Condé, Président de la République de Guinée, initiateur de la 1ère session extraordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement récemment tenue à Addis-Abeba.

Devant cette auguste Assemblée, El Hadj Lansana Fofana, s’engage et rassure. Nous vous proposons l’intégralité de son allocution d’installation

ALLOCUTION DE PRISE DE FONCTION

DAKAR, LE 6 AVRIL 2016

 

Monsieur le Président du Conseil des Ministres !

Messieurs les Ministres de tutelle de l’OMVG !

Monsieur le Haut Commissaire de l’OMVS !

Monsieur le Secrétaire Général de l’OMVG !

Messieurs les partenaires techniques et financiers !

Messieurs les Coordonnateurs des Cellules nationales !

Messieurs les Directeurs de l’OMVG !

Messieurs les experts de l’OMVG !

Chers invités !

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs !

C’est pour moi un honneur couplé d’un réel plaisir que de m’adresser à vous à cette cérémonie solennelle de ma prise de fonction en qualité de Haut Commissaire de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG) ce jour 6 avril 2016 désormais mémorable dans l’histoire de notre Organisation.

Je mesure dans toute sa plénitude, la responsabilité qui sera la mienne au sein de cette Organisation regroupant quatre pays de la sous-région ouest africaine que sont les Républiques de la Gambie, de la Guinée, de la Guinée-Bissau et du Sénégal. Je mesure cette responsabilité d’autant plus que, par expérience, je sais que quiconque veut se mettre à l’abri de l’humiliation, du discrédit et de l’abattement moral doit honorer son engagement à sa prestation de service.

Je saisis l’occasion pour remercier du fond du cœur et adresser un vibrant hommage à leurs Excellences Messieurs Dr, Pr Sheik El Hadj Yaya A J J JAMEH Babili Mansa, Président de la République Islamique de Gambie, Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’OMVG, Pr Alpha CONDE, Président de la République de Guinée, initiateur de la première Session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’OMVG, José Mario VAZ, Président de la République de Guinée-Bissau, Macky SALL, Président de la République du Sénégal pour la confiance placée en ma modeste personne pour représenter et prendre en charge désormais les destinées de notre organisation.

Je profite aussi de cette occasion pour remercier Monsieur le Président du Conseil des Ministres ainsi que ses pairs de la Gambie, de la Guinée et du Sénégal pour leurs efforts consentis en vue de l’organisation de la première session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’OMVG, tenue à Addis Abeba, le 29 janvier 2016.

Nos sincères remerciements s’adressent singulièrement à Dr Cheick Taliby SYLLA et Mansour FAYE respectivement Ministre de l’Energie et de l’Hydraulique de la République de Guinée et Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement de la République du Sénégal qui ont proposé et soutenu notre candidature et celle du Secrétaire Général aux Présidents Pr Alpha CONDE et Macky SALL.

Nous saisissons cette opportunité pour exprimer notre profonde gratitude et reconnaissance à l’endroit des partenaires techniques et financiers de l’OMVG en général et en particulier à la BAD, la BID, la Banque mondiale, la BEI, l’AFD, la KFW, la BOAD, le Fonds Koweitien, la Coopération chinoise (Eximbank de Chine) pour leurs soutiens précieux et constants aux programmes et projets de l’OMVG notamment les projets Energie et PMVGRN, nous leur exhortons humblement à accroître leur appui technique et financier à l’OMVG pour la mise en œuvre de son programme de développement.

Quant à mon prédécesseur, Justino VIEIRA, qui a passé vingt cinq ans de sa vie au service de notre organisation je lui exprime toute ma reconnaissance et lui souhaite santé, longévité et plein succès dans sa nouvelle vie.

Que soit remercier à leur tour ses collaborateurs, qui seront dans quelques instants les miens. Je compte sur leur franche assistance pour l’atteinte des objectifs à court, moyen et long termes de l’OMVG.

Monsieur le Président du Conseil des Ministres !

Messieurs les Ministres de tutelle de l’OMVG !

Monsieur le Haut Commissaire de l’OMVS !

Monsieur le Secrétaire Général de l’OMVG !

Messieurs les partenaires techniques et financiers !

Messieurs les Directeurs de l’OMVG !

Messieurs les Coordonnateurs des Cellules nationales !

Messieurs les experts de l’OMVG !

Chers invités !

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs !

Aujourd’hui, nous devons être capables de mieux adapter les objectifs de l’Organisation aux exigences de développement des populations de nos quatre pays membres. En effet, il apparaît de plus en plus clair que l’émergence de nos Etats passera, entre autres, par les organisations de mise en valeur des bassins fluviaux. Cette mise en valeur est un facteur d’intégration et de coopération efficace et efficiente permettant la mise en commun des moyens de production et de transport d’énergie électrique ainsi que les ouvrages structurants de mobilisation des ressources en eau. Elle permet aussi l’aménagement en commun des plaines pour les activités agro-pastorales de nos populations en toute saison de l’année et la gestion commune durable et concertée de toutes les ressources naturelles des quatre pays membres de l’OMVG.

Cet objectif d’émergence ne peut être que le fruit des efforts conjugués de vous, Excellences Messieurs les Ministres en charge du développement intégré des bassins fluviaux.

Vos sages conseils et vos orientations seront notre guide permanent pour atteindre les objectifs à nous assignés par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement en vue d’une gestion harmonieuse des activités de l’OMVG. Nous sommes certains qu’avec vos efforts conjugués et soutenus de tous les jours, nous surmonterons surement tous les obstacles et éviterons toutes les déviations susceptibles de nous rendre la tâche difficile dans la réalisation des objectifs qui nous sont assignés.

Monsieur le Président du Conseil des Ministres !

Messieurs les Ministres de tutelle de l’OMVG !

Monsieur le Haut Commissaire de l’OMVS !

Monsieur le Secrétaire Général de l’OMVG !

Messieurs les partenaires techniques et financiers !

Messieurs les Coordonnateurs des Cellules nationales !

Messieurs les Directeurs de l’OMVG !

Messieurs les experts de l’OMVG !

Chers invités !

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs !

Mes collaborateurs et moi-même n’oublierons pas un seul instant que la mise en valeur des bassins versants des fleuves sous juridiction de l’OMVG est une entreprise complexe qui exige compétence, transparence, ouverture d’esprit, implication de maintes expériences et surtout courage et abnégation. Nous ne manquerons pas de l’avoir en tête pendant toutes nos activités.

Les populations riveraines des bassins versants des fleuves Gambie, Kayanga/Geba et Koliba/Corubal attendent tout de nos activités. Ce sont des millions de personnesqui sont concernées par nos programmes et projets dans les quatre pays de l’OMVG. C’est donc ensemble que nous devons réussir dans l’intérêt supérieur de nos populations.

Compte tenu du rôle déterminant que joue l’énergie électrique dans le développement industriel de nos pays, et vu ses effets d’entraînement multiples sur les activités des populations, le Projet Energie restera une priorité. Le Projet de mise en valeur et de gestion des ressources naturelles (PMVGRN) qui est, il faut le rappeler, une gestion rationnelle des richesses naturelles des bassins versants des fleuves Gambie, Kayanga/Géba et Koliba/Corubal, est aussi une priorité. Il y va de même pour le programme de gestion intégrée des ressources en eau des bassins des fleuves sous juridiction de l’OMVG, pour lesquels il faudra compléter l’exercice de planification et d’études d’ouvrages et aménagements structurants, dans la suite des études GIRE du bassin versant du fleuve Kayanga/Geba.

Grâce à la mobilisation des ressources financières auprès de différents guichets de la Banque africaine de développement, nous engagerons dans les meilleurs délais, les études de pré-investissement des ouvrages de seconde génération du programme énergie de l’OMVG (Fello Sounga et Saltinho sur le fleuve Koliba/Corubal et Digan sur le fleuve Gambie).

Monsieur le Président du Conseil des Ministres !

Messieurs les Ministres de tutelle de l’OMVG !

Monsieur le Haut Commissaire de l’OMVS !

Monsieur le Secrétaire Général de l’OMVG !

Messieurs les partenaires techniques et financiers !

Messieurs les Coordonnateurs des Cellules nationales !

Messieurs les Directeurs de l’OMVG !

Messieurs les experts de l’OMVG !

Chers invités !

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs !

L’égalité souveraine des Etats membres dans l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie nous appelle à une considération équitable pour tous les Etats. Nous nous battrons, mes collaborateurs et moi, pour garantir cette équité dans la mise en œuvre des programmes et projets de notre Organisation.

Dans le cadre de la mise en œuvre des résolutions et décisions de la Conférence extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’OMVG, tenue à Addis Abeba, le 29 janvier 2016, nous nous attèlerons immédiatement à l’organisation de la 42ème Session ordinaire du Conseil des Ministres qui finalisera la restructuration de l’Organisation et donnera des orientations en vue du lancement des travaux de l’interconnexion avant la fin du mois de juin 2016.

Monsieur le Président du Conseil des Ministres !

Messieurs les Ministres de tutelle de l’OMVG !

Monsieur le Haut Commissaire de l’OMVS !

Monsieur le Secrétaire Général de l’OMVG !

Messieurs les partenaires techniques et financiers !

Messieurs les Coordonnateurs des Cellules nationales !

Messieurs les Directeurs de l’OMVG !

Messieurs les experts de l’OMVG !

Chers invités !

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs !

Je vous remercie humblement pour votre présence à cette cérémonie et pour l’attention soutenue que vous avez réservée à mon allocution.

Vive l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Gambie !

Vive l’intégration africaine !

Vive la coopération internationale !

Je vous remercie !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*