Journal Horoya

Le dernier détenu mauritanien de Guantanamo libéré

Le dernier détenu mauritanien de la prison militaire américaine de Guantanamo a été libéré et ramené à Nouakchott lundi 17 octobre. Mohamedou Ould Slahi, auteur du livre « Carnets de Guantanamo », était détenu sans procès depuis 2002.

Dans son livre, Mohamedou Ould Slahi parle de sa « tournée mondiale de la torture et de l’humiliation ». Arrêté en Mauritanie, après les attentats du 11 septembre 2001, il a été successivement emprisonné en Jordanie, en Afghanistan, avant d’arriver à Guantanamo. Les autorités américaines le soupçonnent d’être un membre d’al-Qaïda, ayant participé à la « cellule de Hambourg ».

Dans ses carnets de prison, 466 pages écrites à la main, Mohamedou Ould Slahi raconte comment il a été torturé. Pour respirer un peu, lui qu’on force à avaler de l’eau de mer, il parle des attentats qu’il avait l’intention de commettre, notamment un attentat contre la tour CN, à Toronto, au Canada. Mais rien n’est plus faux.

Ce que reconnaîtra la justice militaire américaine : tous ses aveux ont été obtenus sous la torture.

Dans un communiqué, le Pentagone remercie la Mauritanie « pour son geste humanitaire et sa volonté de soutenir les efforts américains pour fermer le centre de détention de Guantanamo ».

Après ce transfert, il reste 60 détenus à Guantanamo que le président Barack Obama n’a pas réussi à fermer, malgré ses promesses.

Lire http://www.rfi.fr/afrique/20161018-dernier-detenu-mauritanien-guantanamo-libere-mohamedou-ould-slahi

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*