Journal Horoya

Dabola : Fin des travaux de l’atelier sur la transparence des élections

En prélude à l’organisation des prochaines élections locales, la CENI met tout en œuvre pour la transparence du scrutin. C’est dans cette perspective que l’organe en charge de la gestion des élections a organisé, du 30 au 31 Mai à Dabola, un atelier de réflexion et d’échange sur la transparence et les élections locales.

La soixantaine de participant venu des 38 circonscriptions du pays salue la ténue de cet atelier. Une première du genre qui permet aux participants de renforcer leur capacité en matière de transparence électoral. A l’occasion de la cérémonie de clôture présidée par le préfet Ibrahima Sy Savané, les participants ont salué la mémoire du feu Fakanda Keita, décédé la veille des suites de maladie alors qu’il était venu participer à l’atelier. M. Keita était jusque-là président de la CEPI de Fria. Le porte-parole des participants, Mme M’BalouKaba, présidente de la CEPI de Kankan, s’est engagé à restituer cet atelier dans les différentes circonscriptions électorales.

Elle a formulé des recommandations dont entres autres : la mise à disposition des démembrements des moyens pour la restitution, la mise en place des cellules sous-préfectorales de suivi du processus électoral, la mise à disposition des démembrements des moyens financiers pour l’organisation des rencontres inter-parties qui est un meilleur espace d’échange avec les acteurs du processus électoral, l’organisation des prochains ateliers dans des préfectures disposant d’infrastructures hôtelières pouvant accueillir tous les participants, l’installation des assistants techniques au près des CESPI à l’occasion des élections locales, aux autres département l’organisation de tel atelier à l’intention des démembrements.

M’BalouKaba a enfin félicité les autorités locales et la CEPI de Dabola pour la qualité de l’accueil et surtout les dispositions prises pour ramener la dépouille de Fakanda Keita à Fria.

AlamaKeita, oncle maternel du défunt, au nom de sa famille s’est dit attristé par la disparition d’un des leur. Mais très réconforté par la marque de soutien de tous les participants, des autorités locales à tous les niveaux ainsi que de la CENI.

Le modérateur principal de l’atelier, Mamadou Macka Diallo, directeur des programmes par intérim de IFES, se dit satisfait du niveau de compréhension des participants « Après les travaux en groupement et la restitution en plénière suivi des amendements, on peut dire que tous les participants ont compris. Les objectifs de l’atelier ont été atteints. Ces objectifs étaient de déterminer le rôle et la responsabilité des démembrements en termes de transparence ». Selon lui, Il fallait lefaire selon trois axes : d’abord en terme d’accès à l’information, ensuite sur la participation ou l’implication des acteurs conformément au code électoralpour certaines commissions comme les BV, les CACV, enfin le suivi de terrain et l’observation électoral. Il est question que les démembrements tiennent compte de l’avis des observateurs électoraux et apportent des corrections s’il y a lieu.

Au nom du président de la CENI, Dr Sory Sidibé, directeur adjoint des opérations, a félicité les participants pour le sérieux qu’ils ont accordé à la rencontre. Il a vivement remercié les autorités préfectorales et la CEPI de Dabola pour avoir effectué les travaux administratifs nécessaire à la ténue de l’atelier.

Le préfet, Ibrahima SySavané fera observer une minute de silence à la mémoire du feu Fakanda Keita. Il se réjouit du choix de sa préfecture pour abriter cette rencontre combien importante pour la tenue des élections apaisées et crédibles. M. Savané souhaite l’organisation tournante de tel atelier à l’intérieur du pays afin de permettre à chacun de connaitre la Guinée. Car selon lui, la Guinée ne s’arrête pas à Conakry, Coyah ou Dubréka. Pour lui, la paix dépend du comportementde chaque autorité dans son domaine d’intervention, d’où l’importance de la transparence des prochaines élections locales.

Alhassane Barry

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*