Journal Horoya

CES: Fin de l’atelier de renforcement des capacités

L’atelier de renforcement des capacités des membres et travailleurs du Conseil Economique  et Social -CES- a pris fin, mercredi à Conakry, sous la présidence de Hadja Rabiatou Sérah Diallo. Pendant trois jours, experts, participants ont travaillé sur le socle du dialogue social.

A la cérémonie de clôture, la présidente et ses collaborateurs n’ont pas manqué de montrer leur joie d’avoir réussi à organiser cette formation à l’intention des acteurs sociaux qu’ils sont.  Pour Hadja Rabiatou Sérah Diallo « le Conseil Economique et Social est outillé pour mener des plaidoyers auprès des décideurs de la République pour que de manière efficiente et pérenne, le socle de protection sociale soit une réalité pour soulager les populations pauvres ».

« Nous avons compris, dira-t-elle, en tant que CES que la mise en œuvre d’un socle de protection sociale demande beaucoup de rigueur et d’engagement ».

La présidente du CES a invité ses pairs à la persévérance « afin de mener à bon terme ce précieux outil de développement durable basé sur le dialogue, donc, du consensus, qui est le socle de protection sociale ».

Emu pour l’ambiance qui a prévalu durant les trois jours de la formation et l’assiduité et la ponctualité des membres du CES, Patric Venturini, a félicité le CES-Guinée, l’un des plus actifs au sein de l’AICES-IS, « pour cette initiative d’avoir eu le courage et l’esprit d’innovation de faire cet atelier ».

Le chef du Bureau OIT à Dakar, François Murangira, a, de son côté, salué le leadership de Mme Rabiatou Sérah Diallo et ses camarades pour le combat pacifique qu’ils ont mené en Guinée. Il a promis l’appui du BIT au CES-Guinée pour l’émergence d’une société de paix.

Amadou Kendessa Diallo

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*