Journal Horoya

Bantama Sow à sa prise de fonction: « je m’engage à renouveler ma fidélité et ma constance au Président de la République… »

Jeudi, 31 Août au musée national de Sanderwalia dans la commune de Kaloum, le nouveau ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique, Sanoussi Bantama Sow a pris fonction. La cérémonie de passation de pouvoir entre lui et le sortant Siaka Barry s’est déroulée en présence des cadres dudit ministère, des artistes et musiciens, des athlètes ainsi que des parents, amis et collaborateurs. Le tout dans une ambiance festive. Les uns pour féliciter le nouveau promu et les autres pour apprécier les résultats obtenus par le sortant.

Présidant la cérémonie, le Secrétaire général du gouvernement Sékou Kissi Camara, a remercié Siaka Barry pour les services rendus à la nation durant 20 mois à la tête du ministère. Il a ensuite félicité le ministre Sow avant de rappeler quelques défis du département.

Selon lui, il s’agit de la réhabilitation du patrimoine historique national, mobiliser les artistes pour la promotion de la paix dans notre pays, promouvoir les équipes nationales dans le but de remporter plusieurs trophées.

De son côté, le ministre sortant a rendu hommage aux artistes décédés récemment à travers l’observation d’une minute de silence en leur mémoire.

Siaka Barry a aussi félicité les cadres du département pour les efforts fournis dans le cadre de la réalisation de sa lettre de mission. Il a ensuite énuméré quelques difficultés auxquelles sont confrontées son département.

C’est notamment la faiblesse de l’allocation budgétaire, le manque criard d’infrastructures culturelles et sportives de base, le manque d’un cadre législatif et règlementaire ainsi que de politique sectorielle fiable.

Selon lui, son crédo à la tête de ce département est travail, transparence et traçabilité. C’est ce qui, affirme-t-il, a permis à l’équipe du ministère d’obtenir certains résultats.

 Il s’agit entre autres de l’élaboration du projet de loi sur la préservation et la protection du patrimoine national déjà adopté par l’assemblée nationale, l’élaboration du projet de loi sur le droit d’auteur et étude qui est en étude à l’assemblée nationale, l’élaboration de la loi sur l’éducation physique et le sport aussi en étude à l’assemblée nationale, l’organisation des états généraux dans les 8 régions administratives du pays, l’organisation de la quinzaine du festival national des arts et de la culture, le lancement et l’exécution des festivités Conakry Capital mondiale du livre.

Siaka Barry a exprimé toute sa reconnaissance à l’endroit du Chef de l’Etat pour la confiance placé en lui à la tête du ministère pour servir le pays.

Pour sa part, le ministre entrant a fait observer une minute de silence à l’honneur des victimes de l’éboulement de la décharge de Dar-es-Salam dans la Commune de Ratoma. Sanoussi Bantama Sow a remercié le Président de la République, le Pr. Alpha Condé, pour le choix porté sur sa personne.

 « Je m’engage à renouveler ma fidélité et ma constance au Président de la République, Pr. Alpha Condé », déclare-t-il avec insistance.

Le ministre Sow dit compter sur ses collaborateurs pour les défis de son département. Car, selon lui, sans la synergie d’actions, il n’y a pas de bon ministre. « C’est l’occasion, dit-il, d’exprimer toute ma reconnaissance à l’endroit de toutes les fédérations sportives nationales et à féliciter les athlètes et les artistes qui, depuis longtemps, nous gratifient des titres et des trophées internationaux ».

Il n’a pas manqué de féliciter et d’encourager l’entraineur du Sily national Lappé Bangoura tout en se réjouissant du record de transfert battu par Naby Keita Deco, joueur africain le plus cher dans l’histoire du foot.

« Je ne viens pas en donneur de leçons », précise Bantama Sow. Ajoutant au passage : « ma vision est que le sport, la culture et le patrimoine historique contribuent efficacement au développement durable de notre pays ».

Il s’engage à promouvoir la formation et le renforcement des capacités des acteurs du monde sportif et culturel.

Le nouveau ministre des sports cite certaines de ses priorités. C’est notamment l’impulsion du COCAN (comité national d’organisation de la CAN 2023) pour être au rendez-vous en 2023, la mise en place d’une administration déconcentrée et efficace dans les régions, préfectures et communes, la promotion de la pratique du sport dans les milieux scolaires et universitaires, la promotion de la coopération bi et multilatérale dans le domaine des arts, de la culture et du patrimoine historique, l’institutionnalisation du grand prix littéraire dotée du trophée du Président de la République, la mise en place du statut particulier de l’artiste.

 Alhassane Barry

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*