Journal Horoya

AVIS DE MANIFESTATION D’INTERET POUR LE RECRUTEMENT D’UN BUREAU D’ÉTUDES ET DE CONTRÔLE

PROJET D’UNITÉ DE FORMATION MOBILE (UFMo)DANS L’ENCEINTE DU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE BOKÉ, GUINÉE

 

  1. Introduction

Le Gouvernement d’Abu Dhabi, à travers Abu Dhabi Fund for Development (ADFD), a mis à disposition du Gouvernement de Guinée un Bureau d’exécution stratégique (BES), opéré par Dalberg Global DevelopmentAdvisors (Dalberg), un cabinet de conseil international. Le BES appuie la Primature dans la mise en œuvre de projets phares.

Le Gouvernement d’Abu Dhabi fournit une assistance technique au Gouvernement de Guinée pour la mise en place des infrastructures de l’UFMo, l’un des projets phares du BES. L’UFMo est un centre de formation d’opérateurs et de mécaniciens d’engins lourds qui sera placé dans l’enceinte du Centre de Formation Professionnelle (CFP) de Boké (Guinée).

Abu Dhabi Fund for Development (ADFD) se chargera de la gestion du don, et Dalberg, agissant pour le compte du BES, sera chargé du lancement de l’appel d’offres et la gestion du processus de soumission.

Le BES travaille en étroite collaboration avec le Ministère des Mines et de la Géologie, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail et le Service National des Infrastructures, Équipements et Maintenance afin de renforcer les capacités de la main d’œuvre guinéenne à travers la formation professionnelle.

  1. Prestations requises

Dans le cadre du projet, le BES souhaite recruter un bureau d’étude et de contrôle afin de réaliser les études techniques préalables, administrer le processus d’appel d’offres et superviser les travaux de construction.

Les quatre composantes du projet sont les suivantes :

  1. Préparation du site

La superficie totale du CFP de Boké està peu près de trois hectares. Le site retenu pour accueillir la nouvelle unité de formation mobile s’étend approximative sur un hectare et est actuellement couvert de végétation et de plusieurs arbres. Le site est relativement plat, mais le sol est argileux et des trous de profondeurs variables d’un mètre à un mètre et demi sont éparpillés sur le site dû à une fabrication précédente des briques. La nature du site demandera des travaux importants de déblayage et remblaiement, ainsi que des travaux mineurs denivellement.

  1. Construction de la piste

La formation des opérateurs d’engins lourds requière une piste circulaire qui permettra aux élèves de conduire et opérer les engins lourds. Cette piste devra avoir une forme circulaire, à l’instar d’une piste de course dans un stade, et devra être suffisamment grande pour permettre à plusieurs engins lourds de circuler en même temps.

  1. Construction des bâtiments

Des plans doivent être conçus pour guider la mise en place des infrastructures suivantes :

Infrastructure requise Description
Bâtiment pédagogique –          Deux salles de classe (25 élèves par salle de classe)

–          Un espace pour la pratique (de la filière mécanique)

–          Un bureau pour le chef d’atelier

–          Deux magasins d’outillage (assez spacieux pour abriter les bureaux des enseignants)

–          Deux latrines entièrement équipées (plomberie, tuyautage, etc.)

Bloc administratif –          Trois bureaux (Directeur Général, Secrétariat, etc.)

–          Une salle de conférence (pour 15 personnes)

–          Deux latrines entièrement équipées (plomberie, tuyautage, etc.)

Hangar de stockage pour les engins lourds –          Le hangar de stockage devra pouvoir loger au moins 10 engins lourds
Latrines publiques –          Quatre latrines
Cuve de stockage d’eau –          Cuve de stockage d’eau et son raccordement aux latrines (tuyautage, réservoir, etc.)

  1. Ameublement des infrastructures

Le constructeur retenu sera chargé de meubler toutes les infrastructures construites. Ces mobiliers devront comprendre, de manière non-exhaustive, des bureaux, des tables, des chaises, des tableaux noirs ou blancs, des étagères, etc.

  1. Manifestation d’intérêt

Les sociétés intéressées doivent soumettre une lettre de manifestation d’intérêt accompagnée d’un dossier démontrant la capacité du bureau à accomplir les services demandés. Ce dossier doit contenir, a minima, les informations suivantes :

  • Présentation de l’entreprise et adresse du siège
  • Taille de l’entreprise, année de création et chiffre d’affaires
  • Prestations entreprises et effectuées
  • Expérience préalable dans la réalisation des projets similaires, notamment en Afrique et en Guinée
  • Projets en cours
  • Organigramme du bureau, les qualifications et la composition du personnel
  • Références
  • Autres informations pertinentes

Les Termes de références seront envoyés aux bureaux d’études présélectionnés afin de leur permettre de soumettre une proposition pour la réalisation du projet.

Date du lancement de l’Avis de manifestation d’intérêt : 21 septembre, 2017

Veuillez envoyer des manifestations d’intérêt à Charlotte.Eddis@dalberg.com

Date limite de la réception des dossiers : 5octobre, avant 23 heure fuseau horaire guinéen

Contact : Charlotte Eddis, +224 626 888 347

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*