Journal Horoya

Elections locales : « Nous allons voter », promettent les femmes aux marchés de Ratoma

Une campagne de proximité a conduit le forum des femmes parlementaires de Guinée (FOFPAG) et les femmes leaders de la société civile dans certains marchés de la Commune de Ratoma.

Objectif : sensibiliser les femmes vendeuses pour une plus grande représentativité dans les instances de prises de décisions. Notamment lors des prochaines élections locales. En langue locales soussou, pular, kissi, toma, malinké, les femmes parlementaires et leaders de la société civile ont imputé l’extrême pauvreté de notre pays à la faible représentation des femmes aux postes de prise de décision. « Nous voulons autant de femmes élues que d’hommes lors des communales, nous voulons plus de 50% de femmes élues maires… », pouvait –on lire sur leurs tee-shirts.

Du rond- point Bambeto au Marché de Sonfonia en passant par koloma marché et enco5, les femmes vendeuses et passantes interrogées disent avoir commencé à comprendre le message.

« Nous allons voter et même se présenter candidates pour des postes dans les quartiers ou communes », promet Fatoumata Diouldé, vendeuse à Koloma marché. Selon elle, on a toujours chanter et danser pour élire les hommes. Mais le résultat n’est pas satisfaisant, estime-t-elle. C’est pourquoi, dit-elle, nous saluons nos collègues députées et nous les encourageons dans leur mission.

Mariama Bah, est vendeuse au rond- point bambeto. Pour elle, ce n’est pas facile et il faut beaucoup de courage pour que les femmes atteignent l’objectif de 50% de femmes élues. Mais avec le courage et la détermination, on pourra se débarrasser de ce complexe.

Tour à tour, les femmes parlementaires ont dit que le constat peu reluisant. A l’Assemblée nationale, à la Cours suprême, au Conseil économique et social, dans le gouvernement ainsi que des gouverneurs, préfet et maires, le constat est le même. Les femmes représentent environ 20%. Elles ont rappelé que notre pays a souscrit aux lois et conventions internationales en faveur de l’égalité et de l’autonomisation de la femme dans tous les domaines.

Alhassane Barry

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*