Journal Horoya

Mines : fin des travaux du symposium mines Guinée

Créer un cadre de concertation unique pour mieux partager les bénéfices de l’exploitation minière. C’est l’une des recommandations du 5ème symposium mines Guinée organisé, du 9 au 11 mai, par le ministère des mines et de la géologie en collaboration avec ses partenaires. Cette rencontre ténu à Conakry, a mobilisé plusieurs sociétés évoluant dans le domaine des mines ainsi que des experts venus de plusieurs pays.

Pendant trois jours, ils ont échangé leurs expériences au tour de plusieurs thèmes liés au développement du secteur minier. Aux termes des travaux, les organisateurs se félicitent du bilan qu’ils jugent positifs. Pour eux l’un des objectifs de ce rendez-vous est de parvenir à une meilleure gestion des ressources minières de la Guinée et attirer de nouveaux investisseurs.

Le président du comité de pilotage, Bouna Sylla, estime que l’évènement a réussi. Ce qui, selon lui, se traduit par l’intérêt exprimé par les participants. « Au-delà de cet intérêt des investisseurs miniers, soutient-il, il y a également l’intérêt des différents secteurs qui travaillent avec le secteur minier. Le secteur bancaire par exemple, on a eu des banques internationales qui sont venu participer à ce symposium, des institutions financières internationales notamment la société financière internationale-SFI, filiale de la Banque mondiale et autre société d’ingénierie de fourniture de service ».

« Au cours des débats, indique-t-il, nous avons aussi échangé sur le partage des revenus. Ce qui suppose que l’ensemble des acteurs, sociétés minières, communautés, Etat puisse bénéficier de l’exploitation minière. Cela ne peut se faire qu’à travers le dialogue en mettant l’ensemble des acteurs ensemble en créant un cadre de concertation unique. C’est d’ailleurs l’une des principales recommandations ».

Bouna Sylla conclu en disant que ce symposium est globalement positif.

Entièrement financé par les entreprises, ce rendez-vous d’échange a été l’objet d’une satisfaction des sponsors. C’est le cas de Guinea alumina Corporation (GAC). Mme Diallo Aissatou Béavogui, Directrice générale de GAC se félicite de la participation de sa société et promet de travailler d’avantage pour le bien des communautés. «On a été un sponsor et avons participé au panel pour le partage des infrastructures minières. En dehors de ce symposium, je pense que nous sommes une société responsable. Dans la région de Boké, on très proche de la population. depuis 2014 jusqu’à ce jour vous pouvez voir le rapport avec l’ITIE Guinée, on a financé près de 4 millions de dollars US pour l’investissement social. Nous avons aussi un engagement ferme avec le gouvernement de protéger l’environnement et la biodiversité ».

A la clôture de ce symposium, le représentant du ministre des mines a promis que le gouvernement guinéen prendra en compte les recommandations issues des travaux pour un meilleur développement du secteur minier dans notre pays.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*