Journal Horoya

Exploitation artisanale de l’or : les acteurs se disent satisfaits de l’organisation de la première journée nationale des orpailleurs

Présidée par le Chef de l’Etat, Alpha Condé, l’organisation de la première journée nationale des orpailleurs de Guinée à Kankan le 06 Février a été un ouf de soulagement pour les acteurs. Certains d’entre eux ont accepté de livrer leurs sentiments.

Tidiane Koita, vice-président des orpailleurs de Guinée a déclaré:

« durant cette journée, 80% de nos attentes ont été comblées. Et comme c’est un début, nous avons encore l’espoir que tout sera comblé prochainement. Nous avons pris nos dispositions que nous allons ajouter à celles déjà prises. Nous allons nous organiser, ce qui commencera par le bureau national de Conakry, dans les préfectures, nous avons mis des antennes en place. Les préfectures ont mis leurs représentants dans les villages et même dans les mines pour que l’organisation ne s’arrête pas uniquement que sur Conakry. Aujourd’hui, le Président a promis de nous accompagner sur le plan sécuritaire surtout lors du transport des fonds à Conakry« .

Lancey Kourouma, le directeur des mines de Kankan :

« mes sentiments sont les meilleurs. Cette journée nationale des orpailleurs est un départ pour l’organisation de cette activité. Les dispositions sont déjà annoncées. Il s’agit maintenant de les exploiter. Le code minier et les textes d’applications sont là. Il s’agit de s’approprier du contenu de ces documents. Pour cela, nous associons tous les acteurs. Parce que le gros du problème, c’est que nos textes ne sont souvent pas vulgarisés. C’est pourquoi nous allons d’abord vulgariser tous les textes liés à l’exploitation artisanale de l’or « .

Elhadj Ibrahima Kalil Keita, le Préfet de Siguiri :

« j’ai des sentiments de joie, de fierté et de réconfort moral. Puisque nous avons notre Président qui dit qu’il est content de nous et nous sommes contents de lui. C’est la preuve que la Haute Guinée reste et demeure derrière le président de la République, le Pr. Alpha Condé pour le raffermissement de l’unité nationale et le développement de notre pays. Avec le ministre des mines et le directeur national des mines, Fodé Bérété et le président de l’union nationale des orpailleurs de Guinée, il y a longtemps que Siguiri est entrée en activité dans le domaine de la parcellisation des mines d’or. Comme l’a dit le président des orpailleurs de Siguiri, M. Mamadou Kamissoko, Siguiri a déjà 400 parcelles prêtent à être mises à la disposition des orpailleurs. Cela va nous aider à sécuriser et à rendre plus rentable l’activité d’orpaillage« .

Propos recueillis par Alhassane Barry

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*