Journal Horoya

ITIE: la Guinée a perçu en 2014 deux milliards GNF (Rapport)

Pays minier par excellence, la République de Guinée a publié ce 26 décembre 2016  son rapport  ITIE2014  (http://www.itie-guinee.org/rapport-itie-2014-3/)  entendez Initiative pour la Transparence dans les industries extractives en GUINEE.

Sous la Présidence  du Secrétaire général du ministère des Mines et de la Géologie et Président du Comité de pilotage de l’ITIE-Guinée, Saadou NIMAGA,  le rapport 2014 a été  validé   par le Comité de  pilotage composé des administrations publiques, de la société civile, des institutions républicaines et des entreprises minières.

Selon ce rapport, en 2014, les entreprises minières ont payé à l’Etat guinéen un montant total de plus 2 000 Milliards (DEUX MILLE MILLIARDS GNF). La collecte des données a touché  350 entreprises minières,  et sous traitants, les carrières ainsi que les comptoirs d’achat d’or et de diamants, peut-on lire dans le document.

La publication des rapports ITIE  est un exercice de transparence  qui permet de savoir l’ensemble des mouvements financiers entre les régies financières de l’État et entreprises minières et leurs sous traitants. La conformité de la Guinée  dépend principalement de la publication régulière de ces rapports annuels.

Aujourd’hui, le secteur extractif guinéen se positionne pour être l’un des plus compétitifs et transparents. C’est l’objectif affiché par le ministère des Mines et de la Géologie  qui a engagé de profondes reformes du secteur minier.

A l’occasion de cette publication, le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye MAGASSOUBA a exprimé sa confiance en la contribution du Processus ITIE à cette métamorphose positive à travers la transparence.

Il faut rappeler que la Guinée  a adhéré  à l’ITIE Internationale en 2005. Mais quatre ans plus tard, elle sera suspendue suite au putsch du CNDD en Décembre 2008.

Elle doit son retour grâce  aux efforts consentis après l’élection démocratique du Président Alpha Condé en 2010. La Guinée  a ensuite été déclarée pays conforme le 2 juillet 2014 à  MEXICO. C’est dans cette dynamique qu’elle a déjà publié 10 rapports y compris celui de 2014.

Le prochain objectif de l’ITIE Guinée est de produire le plus tôt le rapport 2015.

Cette publication qui intervient en cette fin d’année apparaît comme un beau cadeau de fin d’année pour le secteur minier car cette publication prouve que la transparence, chère aux investisseurs miniers, est de rigueur dans la gestion des ressources minérales guinéennes.

il faut rappeler que la Guinée est l’un des premiers pays au monde à publier tous les contrats miniers sur le net (http://www.contratsminiersguinee.org).

Amadou  Kendessa Diallo

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*