Journal Horoya

Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi-jeunes: Moustapha Naïté dresse son bilan et annonce ses perspectives pour 2017

Le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi-jeunes a animé ce 29 décembre 2016 une conférence de presse pour faire le bilan de son Département et annoncer les perspectives pour 2017. Pendant plus d’une heure, Moustapha Naïté a égrené les réalisations du ministère dont il a la charge de piloter depuis un peu plus de deux ans.

Cette rencontre avec la presse intervient quelques semaines après celle avec les députés à l’Assemblée nationale. Moustapha Naïté a, à l’entame, rappelé les missions assignées au ministère de la Jeunesse et de l’Emploi-jeunes. Il s’agit, selon lui,  de la promotion et de l’insertion des jeunes pour leur employabilité.

 A cela, il faut ajouter à ces deux missions la promotion de la participation de la diaspora au développement national, la promotion de la participation des jeunes aux rencontres nationales et internationales, la construction et la rénovation des infrastructures de jeunesse et le renforcement des capacités des jeunes.

Malgré toutes ces missions assignées au Département de la Jeunesse, le ministre Naïté est conscient que les défis à relever restent encore importants. Notamment, l’insertion des jeunes et la poursuite de la construction et la rénovation des maisons de jeunes qui demeurent aussi des sérieux défis pour le ministre de la Jeunesse.

Dans son intervention, le ministre Naïté est largement revenu sur le projet Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes – BOCEJ. Selon lui, ce projet phare du gouvernement guinéen et de la Banque Mondiale intervient dans la formation et le renforcement  des capacités à travers l’Agence guinéenne pour la promotion de l’Emploi – AGUIPE. Pour l’année 2017, dix-sept (17) projets ont été sélectionnés et bénéficieront d’un financement à hauteur de six (6) millions de dollars.

Dans le cadre de l’emploi, le programme du Département sur l’insertion socioprofessionnelle prévoit pour la période 2018 – 2020, la création de 75 000 d’emplois. Revenant sur les moyens de son Département, le ministre Moustapha Naïté pense que son budget est dérisoire par rapport aux défis. Seulement 0,9% du Budget national 2017 est consacré au ministère de la Jeunesse soit un peu plus de vingt-huit milliards de francs guinéens. Trois pour cent (3%) de ce fonds est destiné aux investissements, dira le ministre.

En dépit de ce handicap budgétaire, le locataire du Département de la Jeunesse et de l’Emploi-jeunes promet de se battre pour la réalisation et l’équipement des infrastructures de jeunesse. Parmi les projets de son Département, il a cité entre autres le projet BOCEJ, le projet E-to-E (Emploi et Education), U-report, le Démarrage, Pavage, etc qui ont produit des grands résultats.

Amadou Kendessa Diallo

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*