Journal Horoya

Coopération: Conakry et Ankara signent neuf (9) conventions

L’axe de coopération entre la Guinée et la Turquie se renforcent par la signature de neuf (9) conventions « gagnant-gagnant ». Cettesignature est une marque de la matérialisation des liens de coopération et d’amitié qui ont toujours caractérisé les peuples turc et guinéen.

Arrivé jeudi à Conakry en compagnie de plus de deux cents chefs d’entreprises et d’investisseurs turcs, le président Recep Tayyip Erdogan a effectué sa première visite en Guinée depuis son élection.

Sa visite à Conakry placée sous le sceau de l’amitié et de l’échange, a été mise à profit par les deux Chefs d’Etat pour renforcer l’axe de coopération « Ankara-Conakry » à travers la signature de nombreux accords de coopération et de projets d’investissements «gagnant-gagnant ».

Elle imprime également une nouvelle marque dans la coopération entre la Turquie et certains Etats de l’Afrique subsaharienne car ce voyage en Guinée s’inscrit dans le cadre d’une tournée de coopération entamée dans la zone ouest-africaine en vue de renforcer économiquement et stratégiquement la présence de la Turquie dans cette partie de l’Afrique.

Faut-il noter que ce voyage du président turc en République de Guinée intervient au lendemain d’une crise sanitaire qui a fait plus de 2 500 victimes. Selon la cellule de communication du gouvernement, cette visite en terre africaine de Guinée est ambitieuse et s’inscrit dans la lignée de la vaste offensive entreprise par le Président Alpha Condé et son Gouvernement depuis le début de cette année marquée par la fin de l’épidémie Ebola.

Très soulagé par cette visite d’un Chef d’Etat occidental, le président de la République, Alpha Condé a estimé, au terme d’un entretien de plusieurs heures avec son homologue que ce qui a été fait en Turquie est aussi possible en Guinée. « J’espère que nous pouvons faire ici ce qu’il a fait en Turquie. Nos deux pays ont pu travailler pour ces accords. Mais le plus important, c’est la coopération bilatérale que nous avons eue entre ces deux pays. Nous avons présenté toutes les occupations du peuple de Guinée et le président a pris les engagements et tout le monde sait que le président Erdoğan est un président engagé, déterminé et qui a une parole. Il faut aller très vite. C’est à nous à savoir  tirer les opportunités que les pays amis nous offrent. Il faut avoir la capacité d’assumer la responsabilité et de mettre en œuvre les projets. (…) C’est un grand défi qui est lancé au gouvernement guinéen et à l’ensemble des hommes d’affaires. J’espère qu’après Ebola, la Turquie va participer avec nous  à la relance de l’économie guinéenne », a expliqué le Chef de l’Etat guinéen.

Le président Recep Tayyip Erdogan a également abordé dans le même sens tout en affirmant la disponibilité de son pays à accompagner la Guinée. Il a annoncé un don de 50 bus du peuple turc à son homologue guinéen. Une volonté qui entre dans le cadre de l’amélioration des conditions de transports en Guinée.

En ce qui concerne les accords et conventions signés entre les deux Etats, il y a la Défense nationale, le Tourisme, les Mines, l’Energie, la Santé, l’Environnement ainsi qu’un mémorandum de création d’un conseil d’affaires et de partenariat entre les deux secteurs privés qui ont été signés.

Un communiqué final et un point de presse conjointement animés par MM les Présidents des Républiques de Guinée et de Turquie ont sanctionné la visite de Recep Tayyip Erdogan en Guinée.

Amadou Kendessa Diallo

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*