Journal Horoya

Le nom des détenteurs de faux diplômes sera publié dans le journal Horoya

Le Ministre de la Fonction Publique était ce soir l’invité de nos confrères de la radio nationale. Sékou Kourouma a abordé avec la radio nationale, la problématique des faux diplômes en Guinée. Avec des concours organisés cette année dans le domaine de la santé, de l’éducation, de l’environnement et autres départements ministériels, les autorités en charge du recrutement des fonctionnaires à la fonction se sont rendus comptent que les diplômes guinéens sont truffés de faux et usage de faux. Sur 18 000 dossiers actuellement en traitement, plus de 1600 dossiers sont faux.

Pour deux mille places au compte du Ministère de la santé, 18 752 candidatures ont été reçus. Dans ce lot, 8 259 dossiers sont traités dont 1 692 faux diplômes.

Pour vérifier, le département en charge de la fonction publique s’est attaché des services du département en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique via les universités et les institutions d’enseignement supérieurs pour contrôler la véracité des diplômes.

Comme mesures prises, les faux diplômes seront annulés, ceux qui ont aussi présenté des certificats et attestations, recalés aussi.

Ce n’est pas tout car l’annulation de la candidature des candidats qui ont présenté des faux diplômes sera suivie de la publication de leur nom dans le journal Horoya.

Et comme pour décourager l’usage des faux diplômes, le Ministre Sékou Kourouma sur la photo annonce une poursuite judiciaire contre les candidats qui ont déposé des faux diplômes.

Mohamed Soumah

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*